disparition, s’inscrire encore

Nous étions prêts à embarquer

les poches pleines de nos vingt ans.
Et advienne que pourra.
Tout au bout du rouleau nous avons continué le chemin parmi nos morts ,
semant le blé de nos fureurs éblouies,
creusant, inconscients,  le sillon d’une incertaine absence.
D’un absolu démonté au détour d’une errance,
une parole donnée pour ajourner la fuite.
Tous à persister qu’avancer c’était vivre,
A jp, ce jour.

Advertisements
Cet article a été publié dans uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour disparition, s’inscrire encore

  1. Spont dit :

    Je prends une claque à chaque photos que je découvre. Les mots ne seront jamais assez fort pour pour les décrire. C’est bien là, justement, la force de la photo : Regard, silence et je rentre me coucher avec ses impressions.

    Rémy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s